Les vitres chauffantes, un système de chauffage alors réservé aux installations collectives est en train de se développer dans les logements de particuliers. Connu et pratiqué depuis vingtaine d’années dans les pays froids, les vitres chauffantes étaient jusque la réservéesaux façades des centres commerciaux et sites industriels, les piscines, les serres ou les vérandas.

Nous vous proposons un petit focus sur cette nouvelle technologie qui permet de diminuer sa note de chauffage.

Le procédé des vitres chauffantes
Les vitres chauffantes s’adapte désormais aux intérieurs de particuliers et donc aux fenêtres classiques.

Le procédé est relativement simple : il sert à la fois d’isolant et de chauffage des pièces intérieures.

Les surfaces intérieures de ces vitres trempées sont recouvertes d’un film d’oxyde métallique invisible. Ce film stimulé électriquement va produire de la chaleur par rayonnement. Cela permet de diffuser de la chaleur à travers la pièce, garce au principe de l’effet joule.

Suppression des ponts thermiques
Les vitres des fenêtres étant chauffées, la chaleur se diffuse dans la pièce sans perte à l’extérieur, il n’y a pas de déperdition. Pour info, une fenêtre peut provoquer une déperdition de chaleur 10 fois plus importantes que celle d’un mur !

Toutefois pour que la technologie soit efficace, il convient qu’au minimum plus d’un tiers des vitres d’une pièce soit équipée de vitres chauffantes.

Les avantages
Les avantages sont nombreux et divers.

Aspect esthétique : la vitre chauffante est invisible, c’est l’apparence d’un double vitrage.

Efficacité : les vitres chauffantes sont efficaces très rapidement car il suffit d’une quinzaine de minutes seulement pour ressentir ses effets.

Ambiance : les vitres chauffantes produisent une chaleur douce et homogène de 19 à 20 °C.

Disparition de la condensation sur les vitres grâce à la chaleur que diffusent les vitres chauffantes. Une condensation qui est responsable des moisissures ou des fuites. Plus l’humidité et donc de terrain propice au développement des allergies.

Une diminution de votre consommation de chauffage et donc une économie d’environ 25 %.

Les inconvénients
Le principal inconvénient des vitres chauffantes est son coût.

On estime que son coût est 50% plus cher que celui d’une fenêtre normale car il s’agit de verres trempés. On évoque un coût d’environ 10 000 euros pour 20m².

Il convient donc avant de se lancer dans l’installation de vitres chauffantes de calculer le retour sur investissement à savoir combien d’années il vous faudra pour amortir votre dépense et cela en fonction de votre consommation actuelles en chauffage.

Sachez que d’autres innovations ont été mises en place par des fabricants comme les vitres opaques.

Les vitres peuvent se teinter en bleu clair ou foncé en fonction du soleil pour réduire la consommation énergétique. Ou alors autre méthode, un verre qui devient opaque sur simple commande.

Adieu donc les rideaux et les indiscrétions des voisins !